Révolté

Publié le par Anonymous

...me revoici en période dite "de crise". Je la nomme ainsi parce que tous les symptômes sont présents et plus intenses qu'à l'habitude. Ces périodes surviennent apparement de plus en plus souvent et cela m'inquiète davantage. Mon corps se retrouve totallement endoloris, tous mes membres sont lourds, très pesants.. une impression qu'ils sont hors de mon esprit. Je ne guides plus la force, ni la vitesse... ce corps fait ce qu'il peut pour être en cohérence avec l'être que je suis.

Cela ne passe pas inaperçue. L'entourage s'en rend compte. On vous demande alors de vos nouvelles, mais vous en avez marre de répondre négative à la question "ça va". Vous avez l'impression de vous plaindre sans cesse alors que vous souhaitez simplement être franc avec eux ainsi qu'à vous-même.


Ce que j'ai n'est pas rien et je souhaites témoigner de toute cette merde qui m'a empoisonnée. Je connais la source, je connais les raisons. Mais tout le monde semble encore l'ignorer.

Je voudrais que ce vaccin soit prouvé néfaste, qu'il a freiné et bousillé ma vie, ma jeunesse et qu'il soit surtout arrêté d'être commercialisé. Car aujourd'hui il y a moi et d'autres filles. Demain nous serons encore plus nombreuses.


Nous ne souhaitons pas faire la UNE comme le Médiator. Nous souhaitons simplement que nos symptômes soient entendus, reconnus et compris par la médecine. Ce qui n'est pas le cas actuellement. Nous sommes juste des patientes avec "troubles obsessionnels complusives" comme certains médecins osent le noter dans les dossiers médicales.

 

A votre avis combien faudra t'il de victime reconnue par la médecine avant que cette merde soit sortie du marché ?

Combien faudra t'il de bénéfice au laboratoire Sanofi Pasteur avant qu'il arrête son arme destructive sur les cellules humaines ?

Combien de temps faudra t'il au peuple pour se rendre compte que les laboratoires sont liées à la politique tels de Gauche ou de Droite ?

Combien de temps avant que les choses changent ?

 

Si au 18e siècle le vent commençait à tourner, au XXIe siècle nous sommes en plein ouragan. La médecine est devenue folle, les médecins de plus en plus ignorants et donc de plus en plus incompétents.

 

Moi simple victime aurait tendance à rejeter cette société et à la laisser tomber toute seule. Seulement, je ne peux pas. Moi naïve, et mon corps même endolori souhaitons un nouveau souffle.


rosietheriveter


Commenter cet article