Les magazines qui sont financés par les laboratoires

Publié le par Anonymous

 

Dans le magazine MAXI d'Octobre n°1302 vous pouvez y apercevoir deux monstreuses pages sur le cancer du col de l'utérus - vaccin Gardasil/Cervarix. Le titre de l'article : Pourquoi devons-nous vacciner nos filles ?

 

La question n'est pas "Devons-nous faire vacciner nos filles ?" non, c'est pourquoi nous devons les vacciner. (attention le titre de l'article est différent du titre en couverture!!)

Les deux pages traitent du pourquoi et du comment il est nécessaire de vacciner toutes les jeunes filles d'un dangereux poison pour leur santé.


n-1302_131765183517731700.jpg

 

L'article est bien réussi, des photos souriantes mais aussi inquiéte sous formes de questions/réponses toutes aussi aberrante les unes que les autres :

 

  • Les infections à papillomavirus sont-elles si fréquentes ? Oui. (...)

 

 

  • Nos filles, adultes, auront-elles des rappels ? Comme pour tout nouveau vaccin, il est trop tôt pour connaître la durée de protection. (...) il faut encore attendre un peu pour s'en assurer.

 

La preuve qu'il n'existe aucun recul sur ce vaccin.

Et attendez ils ne vont quand même pas lancer une campagne publicitaire pour des rappels ??

 

  • Pour quelles raisons faut-il plusieurs injections ? Pour qu'il y ait une efficacité maximale et durable, trois doses s'avèrent tout à fait indispensable : elles permettent, entre autres, de stimuler la production de suffisamment d'anticorps pour protéger.

 

Euh ça affaiblie les anticorps, nuance!!

 

  • Encadré bleu avec gros titre "Les frottis ne détecte pas toujours tout".

 

Pardon ?? ...

 

 

 

Et pour les mamans qui ont le courage de lire l'article en entier de deux pages finiront par trouver un minuscule signal d'alarme inscrit dans un paragraphe étouffé tout petit et écrit de façon anodin :

La question n'est pas mise en gras, ni en couleur, ni en tant que titre.

 

  • Faut-il craindre des effets graves ? Cet été, les cas de deux jeunes files françaises ayant eu des troubles graves à la suite d'une vaccination par le Gardasil ont fait l'actualité. (...) L'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé analyse les données pour rechercher s'il y a un lien de cause à effet. Toutefois, aujourd'hui, toutes les études sur la tolérance du vaccin sont rassurantes. Plus de 70 millions de doses ont été administrées dans le monde : on ne comptabilise pas plus d'effets indésirables graves chez les filles vaccinées que chez les non-vaccinées."

 

 

Donc d'après le journaliste dont je nommerais pas, les deux françaises n'ont aucun problème suite aux injections du Gardasil. Cela reste apparement encore à prouver. Les 70 millions autres jeunes filles n'ont eu absolument aucun problème non plus.

Faudrait alors m'expliquer où je me situe dans l'article ? Je fais parti de quel groupe ?

Je fais peut-être parti des 70 millions mais J'AI EU DES EFFETS SECONDAIRES !! Il n'y a pas SEULEMENT 2 CAS, mais PLUSIEURS!! Et cela continue chaque jours, chaque mois, chaque années...

 

Je ne publierais pas cet article de Maxi tellement qu'il est désastreux.

 

 

Et quand Maxi magazine n'affiche pas des articles réparpillant le mensonge, il s'engage pratiquement chaque semaine à rendre public (majoritairement aux mamans) un publi-communiqué sur le Gardasil avec un titre effroyable : "La vaccination est une chance pour votre fille."

 

Est-ce vraiment une chance de tomber sur cette publicité ?

Ou un fléau ?

 

Alors que de nombreux articles et reportages commencent à crier les effets néfastes de Gardasil/Cervarix, ce magazine (et je suis certaine que ce n'est pas le seule) qui est publié en masse divulgue l'inverse et continue de rester aveugle... tout ça parce que les laboratoires payent en partie leur magazine par la publicité.

 

 

Toxic Magazine, bienvenue dans les foyers!!

 

 

 

 

Commenter cet article