Petite info sur l'aluminium

Publié le par Anonymous

 

N'oublions pas que le vaccin Gardasil contient 225mg d'aluminium. Bien que l'aluminium ait été utilisé depuis des dizaines d'années dans les vaccins, jamais il n'a fait l'objet d'études dans les essais vaccinaux avant commercialisation. C'est incroyable, mais vrai. Un médecin du centre de Pharmacovigilance de Lyon écrivait à un confrère le 30 juin 2002 : "A ma connaissance, le dosage d'aluminium n'a jamais été réalisé chez des enfants vaccinés. Malgré plusieurs recherches complémentaires, nous n'avons pas trouvé d'éléments récents permettant d'étayer un éventuel risque d'accumulation d'aluminium".


Il faut savoir aussi que les placebos utilisés dans les essais de ce vaccin contenaient aussi de l'aluminium (Merck n'a d'ailleurs pas révélé la dose d'aluminium utilisée). Dans ces conditions, peut-on encore parler d'essais en double aveugle ? Les choses sont évidemment faussées. D'après le NVIC (27/06/2007), près de 90% de ceux qui ont reçu le vaccin et près de 85% de ceux qui ont reçu un placebo ont eu des effets secondaires. C'est énorme. Mais si le placebo n'avait pas contenu d'aluminium, on aurait un chiffre de 90% par rapport à un chiffre proche de zéro, ce qui change tout. Dans le détail on note, 83% d'inflammations et de douleurs au point d'injection (73% avec placebo) et 60% de maladies systémiques. L'expérience a le mérite d'apporter la preuve que l'aluminium est à l'origine de sérieux dysfonctionnements.

 

 

Source : Association LIberté Information Santé

 


Commenter cet article