Quand tout a commencé...

Publié le par Anonymous

Présentation - ceci est le blog d’une française croyant que les vaccins étaient forcément bons pour la population, que l’Etat ne laisserait pas en libre circulation des vaccins mauvais pour la santé destinés à des jeunes filles agées d’à peine 14 ans. Pourtant avant ma 3éme injection du Gardasil en 2009 il y a eu une petite hésitation dans ma tête… 3 injections n’est-ce pas un peu beaucoup ? Deux suffiraient-ils pas ? Pourquoi 3 ?
 
Alors à l’époque je parcourais le net avec un esprit déchiré entre les personnes étant « pour » le vaccin et d’autres « contre »… disant que le Gardasil ne fonctionnait pas sur tous les virus mais seulement sur quelques un… ou pouvait notamment développer d’autres cancers… que ce vaccin n’était pas prouvé… qu’il n’avait pas assez de recul… la mise en vente a été installé bien trop vite… et je passe d’autres lectures fort nombreuses….
 
Seulement j’étais encore lobotomisée, je me disais qu’il y avait forcément des personnes qui étaient toujours « contre tout », que je ne connaitrais pas la vérité comme ça, que je devais après tout faire cette 3éme injection. Les intellectuels qui dirigent notre pays savaient ce qu’il faisait en mettant ce vaccin en vente. Mon médecin savait mieux que moi les bénéfices et les conséquences de ce vaccin. Et puis au pire quoi ? Vaut mieux se faire soigner d’un ou plusieurs HPV que rien du tout, ça sera toujours ça de gagner. J’aurais peut-être quand même un cancer, peut-être pas celui dont le vaccin soigne mais un autre ! Les risques sont partout, non ?
 
Sauf qu’aujourd’hui je me rend compte à quel point je n’avais pas pris conscience de l’ampleur de mes paroles. Il est vrai que je n’aurai pas su la vérité sur ce vaccin si je n’avais pas fait cette 3éme injection. Les conséquences ont été présentes. Et ceci ne s’est pas SEULEMENT révélé dans les jours et semaines suivante… mais surtout dans les mois et années qui sont venus. Je reviendrais sur ce sujet prochainement.
 
Mais pour finir bien heureusement à moi je n’ai eu que de faible effet secondaire comparé à de très nombreuses jeunes filles sans défense et bien naives de notre société. Regardez autour de vous et informez-vous.

Commenter cet article